Témoignages >

Mission : Archiviste !

Maryvonne, archiviste de la Province témoigne comment cette responsabilité est une occasion de rencontre et de témoignage.

J’ai fêté récemment les 50 ans de mon engagement définitif dans la congrégation. J’ai pris alors une conscience renouvelée de la mission qui m’est confiée au titre de cette consécration totale de moi-même au Seigneur. C’est une question de disponibilité, d’écoute, de présence aux autres. Peu importe la forme extérieure. A première vue, je suis archiviste et la plupart de mes rencontres passe à travers … des papiers !

Alors comment annoncer l’Evangile ?
Je constate de manière surprenante que ce travail caché favorise de nombreuses rencontres. Il y a ceux, par exemple, qui cherchent des renseignements sur telle tante religieuse, occasion de leur faire découvrir que la vie religieuse est source de bonheur et de plénitude, malgré les difficultés. Et dès qu’on répond à une question, il en vient deux ou trois autres…

Tel collectionneur de vieux papiers a trouvé la correspondance d’une religieuse avec sa sœur mariée. Il a été profondément ému par le récit de la célébration des premiers vœux de cette sœur, par exemple, puis de sa traversée des Andes à dos de mule pour se rendre au Chili dans les années 1905, quand l’enseignement fut interdit aux religieuses en France.

Un autre collectionneur pensait avoir découvert une photo de Sainte Madeleine Sophie. Longs courriers pour vérifier le bien-fondé de cette intuition, entrainant bientôt d’autres conversations. Le tout s’est terminé au bout de quelques mois par un sympathique repas chez lui, dans un des quartiers chinois de Paris ! Et l’envoi d’une volumineuse biographie de Sainte Madeleine Sophie, devenue aussi son amie !

Dans le quotidien, ce sont aussi les promenades avec une sœur désorientée : souvent j’ai recours à la prière et cela m’aide à trouver la porte d’entrée pour une communication adaptée – mais pas nécessairement ! Je découvre aussi que la prière pour telle ou telle personne ou la communauté est très efficace.

J’aime cette phrase de sainte Madeleine Sophie. « L’instrument agit sur les autres selon qu’il est le plus en accord avec celui qui le meut. Tout vent conduit au port quand c’est Dieu qui le dirige ».