Notre spiritualité >

Rassemblées en communautés

« Dans son Coeur nous puissons la charité pour vivre en communion avec nous et avec d’autres. »
Sans s’être choisies, les Religieuses du Sacré-Cœur de Jésus vivent en petites communautés. La vie fraternelle approfondit, fortifie, soutient et éprouve leur désir de suivre le Christ. Chaque communauté est un lieu d’apprentissage et de mission. Les Religieuses y partagent leur prière, elles mettent en commun leurs ressources, leurs talents et leurs fragilités. Cette façon de vivre est un témoignage vivant de la spiritualité du Coeur.

La communauté locale est une manière concrète de vivre ensemble
Les Religieuses partagent les tâches matérielles.
Elles mettent en commun leurs salaires, leurs talents, leurs aspirations.
Elles se réunissent régulièrement pour prier, relire leurs vies et leurs missions, préparer les rencontres de congrégation nationales et internationales, prendre des décisions.
Elles se réservent des temps de réflexion, de détente, de vacances et de ressourcement.
Elles veillent à favoriser un climat de silence et d’intériorité.

La communauté est un espace d’accueil mutuel
Le climat de confiance mutuelle, le partage de leurs expériences de vie et de leur prière, l’amour et la fidélité des unes envers les autres leur font goûter la joie de vivre ensemble, accueillant leurs dons et leurs différences de culture et de mentalité.
La recherche d’une vraie vie fraternelle les amène à renoncer à leurs égoïsmes et à surmonter les moments de tension ; elle les ouvre au pardon et à la réconciliation.

La communauté est aussi un lieu de partage avec d’autres
Elles aiment accueillir à leur prière et à leur table, vivre des moments d’amitié et de gratuité.
Elles aiment offrir des temps et des lieux de parole, de rencontre et de ressourcement qui aident au discernement, font découvrir des repères pour la vie, favorisent une rencontre personnelle du Christ.
Ces échanges avec d’autres nourrissent et stimulent leur vie communautaire.

Avec les mots de la communauté des Potiers, Bruxelles
"À 10 minutes à pied de la Grand Place de Bruxelles, nous sommes cinq religieuses du Sacré-Cœur, de trois nationalités différentes, dans un quartier populaire, très pauvre, grouillant de vie, avec des visages de toutes les couleurs. C’est pour nous une plongée au quotidien dans les grands enjeux de l’Europe : écarts saisissants entre riches et pauvres ; populations déplacées, immigrées ; dialogue avec les musulmans.
Avec toute une équipe de bénévoles issues de quartiers plus favorisés, nous accueillons deux matinées par semaine une quarantaine de voisines : beaux sourires sous les voiles, qui en disent long des liens qui se créent bien en amont de l’alphabétisation.
Deux à trois jeunes professionnelles partagent pendant quelques mois notre vie communautaire et ses engagements sociaux. D’autres jeunes (homme et femme) peuvent bénéficier de notre chambre-ermitage le temps d’une récollection, ou rencontrer l’une d’entre nous pour un accompagnement spirituel.
Des jeunes de 17-18 ans sont envoyées occasionnellement par leurs écoles chez nous pour deux à trois jours de retraite sociale : partage de la vie de la communauté et engagement social dans le quartier."


Avec les mots d’un participant aux prières mensuelles ouvertes
« Joie d’attendre ce rendez-vous mensuel, de préparer quelque chose à partager. Dans le temps de prière joie d’être invitée à élargir sa prière personnelle aux dimensions du monde et à se laisser vraiment toucher par la prière des autres. Dans le temps du repas, joie de ressentir la réciprocité de la rencontre entre ceux qui viennent et la communauté qui accueille. Sentir que la communauté est heureuse d’accueillir, de partager. Sentir qu’elles ont, elles aussi, besoin de notre venue, c’est un cadeau. »