Témoignages >

Sharon, volontaire en Argentine

Afin de prendre du recul sur son choix d’études, Sharon est partie huit mois en volontariat international avec les Religieuses du Sacré-Cœur de Jésus. En Argentine, elle a d’abord découvert les bidonvilles de Buenos Aires avant de partager le quotidien d’une communauté de Religieuses du Sacré-Cœur au sein un petit village de la province de Santa Fe.


En même temps que sa deuxième année d’étude en sociologie anthropologie à l’Université libre de Bruxelles, Sharon a mené de front un travail dans un call center ainsi qu’une activité de bénévole dans un foyer pour jeunes en difficulté. Puis, elle décide d’arrêter ses études. « J’ai souhaité prendre une année de pause pour discerner ce que je voulais vraiment faire de ma vie. J’avais envie de comprendre quelle était ma place dans ce monde. Partir à l’étranger comme volontaire m’a semblé être une belle occasion de m’éloigner de tout et de faire un travail sur moi-même. » Grâce à une amie déjà partie en volontariat quelques années plus tôt au Pérou avec les Religieuses du Sacré-Cœur de Jésus, Sharon contacte les responsables du Volontariat International Sacré-Cœur. Destination : l’Argentine !


Le séjour de Sharon en Argentine s’est déroulé en deux temps. Pendant les quatre premiers mois, elle est accueillie chez une amie des Religieuses du Sacré-Cœur et réside à Villajardin, un bidonville de Buenos Aires. Là, elle travaille comme bénévole au sein d’un groupe de volontaires de l’Institut secondaire de Villajardin et participe à divers projets autour de l’animation des enfants. La jeune femme qui aime danser, écouter de la musique, se promener au grand air et dessiner a plus d’un tour dans son sac pour entrer en relation avec les jeunes dont elle s’occupe. L’une de ses missions auprès des enfants l’entraîne pendant une semaine dans le village de Fortin Olmos, où elle fait la connaissance de la communauté des Religieuses du Sacré-Cœur qui va la recevoir quelques mois plus tard. Puis viennent les vacances d’été (janvier et février) pendant lesquelles Sharon profite d’un peu de liberté pour voyager et explorer le nord du pays. Enfin, fin février, elle rejoint la communauté des Religieuses du Sacré-Cœur de Fortin Olmos où elle restera jusqu’en juin. Au village, elle collabore au centre d’accueil en charge des adultes et des enfants en difficulté. Elle anime également quelques activités pour les adolescents et les plus jeunes au sein de la bibliothèque.


Des partages formidables


« J’étais particulièrement angoissée d’aller vivre dans la communauté, j’avais peur de la relation que j’allais créer avec la religion, avec les villageois, avec les Sœurs. Cependant, dès le premier jour tout le monde m’a fait me sentir chez moi. J’ai été accueillie une fois de plus avec beaucoup de sourire et d’amour. Le premiers contacts ont été très chaleureux et véritablement attentionnés envers moi. » Sharon avait déjà, au cours de sa première mission, rencontré un grand nombre de familles et d’enfants. À son retour, les personnes se rappelaient d’elle et, comme elle vivait chez les Sœurs, tout le village l’a très rapidement et très facilement intégrée. « J’ai pu découvrir des personnes très humbles qui n’ont jamais hésité à m’ouvrir les portes de leurs foyers, à m’accorder de leur temps et de leur patience pour m’aider à découvrir leurs coutumes. » Les enfants aussi lui ont offert leur amitié. Ce qui l’a le plus étonnée ? « Tout le monde m’accueillait comme s’ils me connaissaient depuis toujours. Les personnes que je rencontrais m’offraient leur confiance d’une façon incroyable ».


Au quotidien, les Sœurs lui ont prodigué conseils, écoute et bienveillance. Sharon reconnait qu’elles l’ont énormément aidée dans son parcours. La jeune volontaire a pu grandir et ouvrir les yeux sur de nombreuses réalités. « Les moments de prière m’ont permis de réfléchir à ce que je vivais, à mettre des mots sur toutes ces émotions nouvelles, à prendre du recul quant à mon passé, à partager en vérité. J’ai pu m’exprimer et j’ai été écoutée. » Forte de cette expérience, et suite à la remise en question de certains aspects de sa vie, Sharon a découvert la voie dans laquelle elle souhaite engager son avenir. De retour à Bruxelles, elle a intégré une école pour devenir éducateur spécialisé.


FM

Voir la vidéo-portrait réalisée par Ville à vivre

 



Contact
Contacts pour partir :
De un à deux mois :
Roselyne Sernési, Religieuse du Sacré-Cœur de Jésus
volontariatsacrecoeur.court@rscj.com
Tél. : 00 33 (0)6 02 28 74 06

De deux mois à deux ans :
Claude Deschamps, Religieuse du Sacré-Cœur de Jésus
claude.deschamps@yahoo.fr
Tél. : 00 33 (0)6 22 41 53 05