Témoignages >

Des Associés sur les pas de Madeleine-Sophie Barat à Paris

Une vingtaine de laïcs et de Religieuses du Sacré-Coeur s’est retrouvée à Paris le week-end du 5 et 6 avril 2014. Venus de Marseille, Lille, Bruxelles ou Paris, le groupe est venu mettre, ensemble, ses pas dans ceux de sainte Madeleine-Sophie et des différents lieux où elle a vécu à Paris.

Devant l’hôtel de Vassé, dans le Marais où elle est arrivée un jour de l’automne 1795, nous l’avons imaginée prononçant sa consécration au Cœur de Jésus avec deux autres compagnes. De là, nous avons rejoint les bords de la Seine et le pont Marie, suivant les ruelles qu’elle avait dû connaître lorsqu’elle secourait les familles pauvres et faisait le catéchisme aux enfants du quartier. Puis, nous nous sommes retrouvés dans le quartier de Saint-Médard où elle a habité dans les années 1820. L’étroit passage des Postes nous a parlé de Philippine Duchesne et de son brusque départ de là pour Bordeaux, en 1815. Nous avons perçu l’étroitesse des lieux et la nécessité pour Madeleine-Sophie de chercher encore une maison plus grande pour accueillir la maison mère et les pensionnaires. Ce qui nous a conduits jusqu’à l’hôtel Biron, aujourd’hui musée Rodin.

Un magnifique soleil éclairait les jardins du vert tendre du printemps. Nous avons entendu les cris des petites pensionnaires jouant à la balle et cherchant à la faire tomber de l’autre côté de la haie pour faire apparaître la vieille mère Barat, trop heureuse de retrouver ses enfants. Nous avons mesuré le bel espace laissé aux vaches et à la ferme et quel sacrifice cela a été pour elle, quand Madeleine-Sophie a dû de résoudre à construire la maison mère, aujourd’hui transformée en lycée (le Lycée Victor Duruy). Dans l’hôtel Biron, nous avons repéré les escaliers dérobés qui lui permettaient de s’échapper discrètement des visites mondaines qui la fatiguaient, les mansardes où vivaient les sœurs, et les magnifiques salles réservées aux pensionnaires. Malheureusement la salle de la rotonde, où fut installée la première chapelle, était en réfection. Mais nous avons entrevu les vitraux de la chapelle extérieure, signature de la présence des Religieuses du Sacré-Cœur en ces lieux. Notre visite s’est achevée à l’église Saint-François-Xavier, en compagnie de sainte Madeleine-Sophie (sa châsse y repose), par la messe anticipée du dimanche. Nous nous y sommes rendus en passant par la rue de Babylone, saluant l’école dite « des pauvres » où tant de jeunes filles externes ont été formées gratuitement.

Nous avons parcouru de grands espaces, nous avons voyagé dans le temps, mais nos cœurs sentaient combien cette histoire est encore la nôtre aujourd’hui. Le soir, dans un échange libre, nous nous sommes dit combien nous admirions la liberté de Sophie qui n’hésite pas à quitter des maisons pour en retrouver d’autres, qui cherche l’outil le plus adapté à sa mission, qui veille au bien-être et à la santé des élèves et de ses sœurs, désirant toujours préserver des espaces verts.

Paroles de participants

« Comme l’année dernière à Amiens, j’ai aimé ce temps d’amitié autour de Madeleine-Sophie, et à cause d’elle en plus il faisait beau. Paris était magnifique, on était bien ensemble ! », Françoise.

« Ce fut pour moi une journée de proximité avec Sophie et vivre cela avec le groupe des associés avait beaucoup de sens », Jacqueline.

« Cela active l’imagination et rend les histoires plus sensibles », Virginie.

« Ce week-end a été pour moi un retour à la source : le Sacré-Cœur de Jésus sur les pas de sainte Madeleine-Sophie ; éclairé par sa vie et sa spiritualité », Béatrice.

La charte des Associés est en cours de rédaction

Le dimanche matin, plusieurs sont restés travailler un texte, projet d’une future charte des Associés. Déborah décrit bien ce que fut notre démarche :
« Une balade sur les pas de Madeleine-Sophie à Paris, et sous le soleil de surcroit, quelle belle occasion de continuer à tisser des liens avec les autres laïcs, amis et un jour, peut-être, associés aux Religieuses du Sacré-Coeur de Jésus... Je garde des précautions oratoires en parlant des associés puisque les contours de cet engagement continuent à se dessiner petit à petit, au fil de nos réunions. À celle-ci, nous étions douze. L’ambiance était à la réflexion constructive autour de la future charte des Associés : un document qui clarifiera les chemins possibles pour s’engager en alliance avec les Religieuses du Sacré-Cœur. Pour ma part, lorsque j’ai lu le projet, j’ai été frappée par la beauté, la justesse et l’exigence de ce passage des Constitutions : comme Madeleine-Sophie, ouvertes aux situations nouvelles, nous faisons nôtres son désir que chaque personne s’éveille à la vérité, à l’amour et à la liberté, qu’elle découvre le sens de sa vie et se donne aux autres, qu’elle apporte sa part créative dans la transformation du monde, qu’elle puisse rencontrer l’amour de Jésus (...) C’est beau. Mais quel travail cela suppose aussi ! Justement, nous commençons à mieux entrevoir chez les autres de quelle manière ils expriment tout cela dans leur vie. Vivre quelque chose ensemble, laïcs et Religieuses du Saccré-Coeur, ensemble devant le Cœur de Jésus, nous transforme aussi. Merci pour cette ouverture pleine de promesses. Un merci tout particulier au quatuor qui a orchestré toute cette démarche ! »

Comme le dit aussi Annick : « Être associé prend forme, prend corps ».

Non seulement dans les mots de la charte encore à préciser, mais aussi dans le partage d’un apéritif préparé par Françoise, d’une délicieuse blanquette cuisinée par Stéphan, d’une prière reçue de Françoise Rollin, de l’appartement de Lowendal généreusement mis à notre disposition, de l’attention de tous à chacun. À renouveller, l’année prochaine, et pourquoi pas à Marmoutier ?

Isabelle Lagneau, rscj

Galerie photo

Sur les pas de sainte Madeleine-Sophie Barat Sur les pas de sainte Madeleine-Sophie Barat, jardins de l'hôtel (...) Sur les pas de sainte Madeleine-Sophie Barat, jardins, lycée Victor (...) Sur les pas de sainte Madeleine-Sophie Barat, passage des Postes Sur les pas de sainte Madeleine-Sophie Barat, chapelle de l'hôtel (...) Sur les pas de sainte Madeleine-Sophie Barat, visite de Paris Sur les pas de sainte Madeleine-Sophie Barat, visite de Paris Visite de Paris sur les pas de sainte Madeleine-Sophie Rencontre des Laïcs Associés à Paris Rencontre des Laïcs Associés sur les pas de sainte Madeleine-Sophie Les Laïcs associés et les Religieuses du Sacré-Coeur de Jésus à (...)

En savoir plus

Les laïcs associés