Récits de vocation >

« Un feu nous a mises au monde »

« La découverte de la spiritualité ignacienne va m’aider à enraciner cette expérience de Dieu dans mon quotidien et mes choix. »


Enfant, je rêve de devenir « missionnaire » pour rejoindre ceux qui n’intéressent personne... sauf ces sœurs qui viennent nous rendre visite dans mon école.


Mais avant même de préparer mon baluchon, je me fâche avec Dieu et construis ma vie loin des bancs de l’Église !


Ce sera le temps des études, entremêlé du désir de changer le monde et du goût de la fête, des voyages et de l’amitié. Bientôt un avenir professionnel se dessine dans une entreprise à dimension internationale... je me lance dans l’aventure.


Pourtant, dans le secret de mon cœur, cette trajectoire trouve un autre relief : une rencontre bouleversante avec le Christ, vivant et proche, m’amène à redécouvrir la prière.


Il m’a rattrapé sur la route et je veux désormais mettre mes pieds sur ses traces...


La découverte de la spiritualité ignacienne va m’aider à enraciner cette expérience de Dieu dans mon quotidien et mes choix.


La vie religieuse s’impose à moi, comme réponse aimante et évidente. Je pars tout de même deux années avec la Délégation Catholique pour la Coopération, pour laisser mûrir cet appel au grand air de l’Amazonie !


À mon retour, les battements de mon cœur rejoignent le tempo des Religieuses du Sacré-Coeur !


Une vie d’oraison et d’action,


De solitude et de vie communautaire,


De contemplation et de compassion,


Et cet élan fondateur, à déployer au cours d’une vie entière :


« Découvrir et manifester l’amour du cœur de Jésus » (Constitutions §4)


Cette mission me saisit et m’entraîne avec joie dans le sillon de celles qui me précèdent.


Avec d’autres, à travers le monde, se découvrir heureuses brindilles embrasées par un même feu et ensemble, l’offrir humblement en partage ...


Rachel Guillien, rscj