Foire aux questions

Cette page essaie de répondre à un certain nombre de questions pour connaitre davantage les Religieuses du Sacré-Coeur de Jésus.
Bonne lecture !

Qu’est-ce qui caractérise les Religieuses du Sacré-Coeur de Jésus ?
La congrégation est internationale, depuis ses origines en 1800. Contemplatives et apostoliques, les religieuses vivent en communauté. En Église, elles ont pour mission de découvrir et manifester l’amour du coeur du Christ. Elles oeuvrent en particulier auprès des jeunes. Elles ont la passion d’éduquer et portent le souci de la croissance de la personne.

À l’origine vous étiez présentes dans les institutions scolaires du Sacré-Coeur, aujourd’hui comment vivez-vous votre mission d’éducatrice ?
Dès les débuts de la congrégation, les Religieuses du Sacré-Coeur de Jésus oeuvrent au service de l’éducation avec quatre moyens : 
. l’éducation des jeunes de tous les milieux sociaux,
. un souci des plus pauvres,
. l’accompagnement spirituel des jeunes et des adultes,
. à travers toutes les rencontres au quotidien.
Tout en restant impliquées dans les écoles du Sacré-Coeur, les Religieuses dans la Province France, Belgique, Nederland mettent l’accent sur l’accompagnement spirituel et l’engagement auprès des personnes fragiles. Elles cherchent à faire grandir la personne dans sa dignité humaine et d’enfant de Dieu.

Quels sont les domaines d’activité des Religieuses du Sacré-Coeur de Jésus ?
Les soeurs réalisent un service d’éducation à travers de multiples activités visant la croissance de chacun dans toutes les dimensions de l’être. Elles sont engagées dans les domaines de l’éducation et la formation, la promotion de la justice et de la paix, l’annonce de l’Évangile et l’accompagnement de la foi.
Les soeurs sont accompagnatrices spirituelles, infirmières, médecins, assistantes sociale, juges, éducatrices, etc. Certaines travaillent au sein des instances européennes, d’ONG ou bien dans d’autres domaines selon les formations et les appels.

Où sont les Religieuses du Sacré-Coeur de Jésus ?
La congrégation est internationale et présente sur les cinq continents et insérée dans une quarantaine de pays. La maison mère est à Rome. Dans les rencontres internationales, les religieuses échangent en français, anglais ou espagnol.

Comment puis-je devenir Religieuse du Sacré Coeur de Jésus ?
Pour mûrir l’appel à entrer dans la vie religieuse, les Religieuses du Sacré-Coeur de Jésus proposent des temps de rencontre et d’accompagnement spirituel, des week-end de discernement avec d’autres. D’autres temps (prière ouverte au sein d’une communauté, camp à la montagne, etc.) permettent de découvrir ce qui fait vivre les soeurs.
Si la personne désire faire un pas de plus, elle demande à être candidate. Elle participe à la vie d’une communauté et suit une formation pour continuer son discernement et son choix de vie avant d’entrer au noviciat.

Pendant la formation au noviciat, quelles sont les relations avec ma famille et mes amis ?
Le noviciat est un temps d’approfondissement de la relation au Christ et de sa vocation. Cela suppose de créer des espaces d’intériorisation. Le temps du discernement nécessite un certain recul. Les relations à la famille et aux amis sont transformées et renouvelées. 

Si je m’engage avec vous, puis-je continuer mon activité professionnelle ?
Pendant la formation au noviciat, le travail professionnel est interrompu pour se donner pleinement à ce temps. Après le noviciat, la personne peut être appelée soit à continuer la même profession, soit changer de métier selon les appels reçus et les besoins.

Pourrais-je être amenée à vivre à l’étranger ?
L’internationalité de la congrégation se vit dès les étapes de la formation : noviciat commun à la Belgique, France, Hongrie, sessions européennes, etc.
Les Religieuses du Sacré-Coeur de Jésus sont également engagées avec des peuples de cultures différentes.
Dans cet esprit, la jeune religieuse est envoyée plusieurs mois dans un autre pays pour vivre une expérience d’internationalité : Chili, Argentine, Congo, Inde, etc. Les jeunes religieuses de tous les pays se rassemblent ensuite à Rome pour la dernière étape de la formation, avant leur engagement par des voeux définitifs.
Selon les besoins des pays et les appels personnels, une religieuse peut être envoyée pour vivre dans un autre pays que le sien.

Toute autre question est bienvenue
sophie.maille@rscj.com